Discrimination – activités professionnelles et de loisir – diabétique type 1

Forum Forums Informations générales Discrimination – activités professionnelles et de loisir – diabétique type 1

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #532

      Riderwood
      Participant

      Mesdames, Messieurs,

      Je vous invite à participer à un débat de fond sur un sujet me concernant personnellement et concernant certainement d’autres personnes qui est celui de « l’interdiction de certains métiers et loisirs aux personnes diabétiques de type 1 ».

      Dès lors, l’idée est de mener sur ce thème une réflexion de fond et de qualité entre toutes les intervenants.

      L’objectif sera de mettre en lumière tous les tenants et aboutissants de cette situation « discriminatoire » posée depuis longtemps question de voir s’il est possible de changer cet état de fait.

      Bien évidemment, cet échange est destinée à toute personne, aux diabétiques de type 1, aux professionnels médicaux, aux politiques (le législatif), aux assurances, aux professionnels des métiers et loisirs concernés tels que : pompiers, police, armée, plongée et autres.

      Pour ouvrir et centrer ce débat, vous trouverez ci-après quelques questions que je me pose et auxquelles j’espère que nous y apporterons une réponse claire et concrète. L’échange reste également ouvert à d’autres suggestions en rapport avec ce sujet :

      1. Où peut-on trouver la liste officielle (la référence ?) de tous les métiers et loisirs interdits aux personnes diabétiques de type 1 ?

      2. Y-a-t-il d’autres personnes qui ont été confronté à cette situation ? Dans quel cas l’avez-vous vécu et quel a été votre réaction et action pour traiter le problème ? Je vous encourage à témoigner et à partager votre situation et expérience.

      3. Quelle loi (la référence ?) interdit formellement et précisément l’exercice de ces métiers et loisirs aux personnes diabétiques de type 1 ? Est-ce qu’elle relève de l’ordre publique (Etat), privé (entreprise) ou autres?

      4. Est-ce que cette interdiction globale quel que soit votre situation médicale, dès lors que vous êtes diabétique de type 1, a un sens ou pas ? Ou bien, ne devrait-elle pas être traitée au cas par cas ?

      5. Est-ce que cette interdiction globale a encore un sens aujourd’hui avec ces nouveaux moyens thérapeutiques tels que les pompes à insuline, capteurs ou autres ?

      6. Y-a-t-il aujourd’hui un moyen pour contrer cette forme de discrimination lié au diabète de type 1 et changer la loi dans le cadre de l’exercice d’une activité professionnelle ou bien de loisir ?

      Je vous remercie d’ores et déjà de votre participation.

      Avec mes cordiales salutations.

      Riderwood
      Diabétique de type 1.

      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 semaines et 5 jours par Riderwood.
    • #533

      DT1Lada
      Participant

      Pas facile, votre point de vue! J’ai été refusé un permit de voile, de plonger et plusieurs emploie à cause de ma T1. Heureusement, en Suisse, mon assurance ne peut pas refuser de l’assurance maladie! Les autre assurances ne sont pas couvert de la même manière.

    • #539

      Ledja
      Participant

      Bonjour Riderwood!
      c’est très intéressant le sujet que tu lances, ici. J’avais posté il y a quelques temps un message où je racontais un épisode de discrimination sur le lieu de travail (un collaborateur s’est vu interdire l’exécution d’une tâche du simple fait qu’il porte une pompe à insuline).
      De telles discrimination m’énervent, comme tu dis justement, les nouvelles technologies aujourd’hui devrait nous permettre de ne plus être confronté à de telles limitations.

      1. je ne sais pas si une telle liste existe. Je travaille dans l’aviation, et je sais que le poste de pilote d’avion est toujours interdit aux diabétiques, mais pour le reste, je pense que ce serait bien d’avoir une telle liste…

      2. Je n’ai pas une expérience professionnelle très variée, mais à l’heure actuelle je n’ai pas subi de telles discrimination. et je ne suis pas intéressées aux sports extrêmes ni à la plongée, alors je ne peux pas me prononcer là-dessus non plus

      3. je ne suis pas au courant d’une telle loi…

      4. mon avis personnel, est qu’il faudrait faire du cas par cas. peut-être il faudrait que nos diabètologues nous livrent un certificat attestant notre bon état, et/ou refaire un check réguliers tous les x temps pour s’assurer que nous pouvons continuer à exercer l’activité professionnelle et/ou sportive en question sans problèmes…

      5. je pense que les nouvelles technologies à disposition devraient permettre d’enlever toute interdiction…

      6. malheureusement, pas à ma connaissance…

      j’espère que quelqu’un ici a des réponses plus concrètes à ces questions!

      Ledja

    • #585

      sofia
      Participant

      Bonjour à toutes et tous,
      La discrimination est partout malheureusement, lorsque je vois les réactions de certains parmi le personnel médical, je me demande vraiment si le savoir suit les réactions.
      Je suis diabétique de type 2 mais tout de même sous insuline car aucun cachet ne me permet de faire baisser cette maudite glycémie.
      Je précise que je suis aussi malade de la thyroïde, d’un côté on nous explique que les malades de la thyroïde ont un désordre dû à la thyroïde et de l’autre côté nous sommes suspectés de manger trop de sucre.
      C’était juste une petite explication pour dire l’absurdité de la chose ! comme je suis suivi par le même hôpital je vais aussi au même endroit pour les yeux.
      Et c’est là mon réel problème que je commence à me demander si je ne dois pas aller ailleurs pour les yeux.
      A chaque contrôle tout dépend sur qui je tombe pour mon contrôle, je suis traitée comme une pestiférée. La personne commence toujours par me dire : Ah oui, vous êtes diabétique ? votre diabète est instable ! forcement les yeux ça va avec ….
      Plusieurs fois je suis ressorti de l’hôpital en croyant que j’allais devenir aveugle. A chaque fois je dois vite voire mon diabétologue pour discuter de mes yeux et à chaque fois, il me dit, vos yeux vont très bien, il n’y a pas de complication ! Pourquoi vous avez peur à ce point ? comme je ne veux pas trop parler de peur de faire plus de problèmes, je dis à mon diabétologue que je suis juste toujours inquiété pour mes yeux.
      Je commence vraiment à ne plus comprendre certains médecins ! à croire que certains médecins sont des sadiques !!
      Avec les personnes à l’extérieur, je n’ai aucun problème car mon diabète ne me fait aucun problème visible, surtout, je ne le cache pas et ne le met pas en avant. Je vis comme tout le monde et mange comme tout le monde sauf sur les quantités.
      Pour mon diabétologue j’ai un bon contrôle sur ma glycémie, surtout je sais exactement ce qu’il ne faut pas faire pour aggraver la situation et ne pas mettre mon corps en souffrance. J’ai dû évidement arrêter de travailler car je ne voulais plus me battre pour pouvoir continuer mon travail dans de bonnes conditions. J’ai eu de la chance de ne pas avoir eu besoin de me faire mettre à l’AI car j’étais dans une situation dramatique à un moment donné. J’ai préféré arrêter de travailler pour m’occuper de moi sans contrainte. Je souhaite beaucoup de courage aux personnes qui sont obligées de continuer de travailler car là est la difficulté. La discrimination est malheureusement partout, au travail, dans les loisirs, avec les amis etc… c’est à nous diabétiques de ne pas nous laisser faire et rabaisser au point de ne plus pouvoir vivre.

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.