Ro Minet

Année de naissance : 1944
Sexe : Homme
Canton : GE
Rôle : Participant
Sujets : 0
Réponses : 2

Sujets de forum initiés

Cet utilisateur n'a créé aucun sujet.

Toutes mes réponses sur les forums

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #484

      Ro Minet
      Participant

      Bonjour Biscotte,
      Ah quel beau souhait ! Le désir de devenir Maman est profondément enraciné chez la plupart des femmes et il est tout a fait normal.
      Cependant, avec un diabète type 1 , il y a un bémol. En effet, l’ excès de glucose sanguin va faire grossir anormalement le foetus.
      Très souvent il sera trop gros pour venir au monde par voie basse et il faudra procéder a une césarienne. Cette opération sera faite avant therme pour éviter que le nouveau-né ne soit trop gros.
      L’hémo-glyquée n’est plus considérée actuellement comme fiable. Ce n’est qu’une moyenne entre 2 extrêmes, calculée sur plusieurs semaines.
      Un chiffre de 7 p. ex cache souvent hélas des glycémies inavouables a 20 -28-25 a répétition, qui seront fortement abaissées par des petites hypos a 4,5-4,8-4,7 qui passent souvent inaperçues.
      Aussi, quelques mois avant d’ accrocher un embryon dans votre utérus il faudrait vous faire prescrire une pompe type 670 G de Medtronic. Celle-ci travaille comme un pancréas quasi normal. Pour vous, ce serait la meilleure solution pour stabiliser la glycémie a une valeur normale.
      Cette pompe délivre en continu une petite quantité variable d’insuline, ce qui permet d’alimenter normalement les cellules en glucose. Elle coupe le débit d’ insuline pour éviter les typos et inversement elle augmente le débit lorsque la glycémie augmente.
      Toutes les données sont mémorisées et intégrées dans la mémoire de la pompe et il est possible de transférer celles-ci dans un ordi de bureau .Il est alors intéressant de visualiser sur un grand écran (le mien fait 21,5 pouces et celui de ma diabète est encore + grand) les courbes jour après jour et mettre en évidence l’ ensemble du traitement.
      Ce délai de plusieurs mois serait nécessaire pour apprendre toutes les astuces et subtilités de ce système de traitement. Vous devrez pouvoir faire face a tous les événements qui obligatoirement se prodiuiront à un moment ou a un autre.
      Maintenant il faut envisager la possibilité de mettre au monde un enfant diabétique lui aussi et d’emblée, il faudra lui poser une pompe. Pour les glycémies quotidiennes, il sera difficile de le pique au bout de ses minuscules petits doigts. Alors ou ? Les lobes de l’ oreille ?, les talons ? Vous aurez alors 2 diabètes a gérer quotidiennement.
      L’ lorsqu’il deviendra addo, il vous en voudra peut-être a mort parque vous lui avez refilé votre maladie.
      Perso, nous avons renoncés avec ma femme a une descendance pour éviter de transmettre la maladie.
      Voila, Biscotte, ma réponse a été un peu longue mais il fallait aborder le sujet sous tous ses angles.
      Meilleurs pensées.
      Ro-Minet.

    • #391

      Ro Minet
      Participant

      Bonjour ChuckyChew,
      L’impuissance intervient statistiquement occasionnellement ou durablement chez environ 40 % des hommes de plus de 50 ans.Chez les diabétiques, ce pourcentage doit-être notablement plus élevé. Alors comment: Après la pénétration et quelques mouvements du coït, la verge va “flamber” non pas avec du grand marnier!! mais au sens mécanique du terme c-a-d elle va ployer en arc de cercle sous l’ effort demandé et il ne sera plus possible de faire jouïr notre compagne. Ce moment est DRAMATIQUE l’orsqu’ il survient pour l’ Homme puissant et invincible, le séducteur, le mâle reproducteur qui est en nous.Pour cette raison nous devons anticiper et en parler impérativement avant avec notre femme et se préparer a cette pathologie.Ilfaudra joyeusement envisager d’autres manières de se faire plaisir mutuellement C’est un jeu qui peut-être rigolo et enrichissant, qui pimente nos relations amoureuses.Maintenant Pourquoi : Les nombreuses années de diabète endommagent nos systèmes nerveux et vasculaire.De facto, les informations reçues et envoyées par le cerveau via nos nerfs sont altérées.Les excès de glucose sanguin vont altérer aussi notre distribution sanguine. Lorsque un ordre de démarrage d’une érection arrive dans la région concernée, le sang doit affluer dans les corps caverneux de la verge pour provoquer l’effet demandé mais les défauts ci-dessus vont perturber l’afflux sanguin et nuire a la rigidité voulue. Les moyens mécaniques, chimiques et autres son nombreux et plus ou moins efficaces. Pour cela il faut consulter un bon urologue qui saura vous conseiller.Il est a noter que ces thérapies sont coûteuses et non couvertes par les caisses maladies.Voilà,j’arrive au bas de la fenêtre .Meilleures salutations . Ro-minet.

  • Vous lisez 0 fil de discussion

    Sujets favoris des forums

    Cet utilisateur n'a aucun sujet favori.

    Le contenu du forum ne remplace ni la relation directe entre vous et vos médecins et autres professionnels de la santé, ni les conseils que vous recevez de leur part.