Diabète et travail

Forum Forums Informations générales Diabète et travail

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #437

      Petzi
      Participant

      Bonjour à toutes et à tous,

      J’ai été diagnostiquée avec un diabète type LADA depuis 2015 et je dois dire que je n’ai toujours pas trouvé un certain équilibre ayant toujours l’impression de “courir après le train” car j’ai beaucoup de fatigues.

      je travaille actuellement à 60% et lorsque je rentre le soir, c’est à peine si j’arrive à m’occuper de moi certains jours et je suis au lit à 21h00. Je ne pourrais clairement pas travailler plus ! mais financièrement je galère car j’ai tout à ma charge avec deux enfants.

      Je voudrais partager vos expériences en matière de gestion du diabète et du travail, comment conciliez-vous les deux ? au travail cela vous a t’il posé problème ? avec les collègues ? et concilier la vie de famille, le travail et le diabète ?

      Vos trucs astuces et toutiquanti seront les bienvenus 🙂

      Merci!
      Babibouchette

    • #468

      Verojo
      Participant

      Bonjour,
      Je suis diabétique de type 1 depuis août 2017. Je travaille à 75% et je suis assez fatiguée aussi. Heureusement pour moi j’ai un mari très aidant et compréhensif. Il fait par exemple souvent les repas et cela me soulage beaucoup.
      Mes collègues sont aussi compréhensifs et m’accordent un peu de répit si je suis en hypo et que j’ai besoin de me reprendre.
      J’aimerais savoir comment vous avez été diagnostiquée de diabète LADA car je me demande si je n’ai pas aussi ce type de diabète : en effet, depuis août 2017, j’ai un peu augmenté mes doses d’insuline, mais visiblement mon pancréas fonctionne encore, alors que mon médecin m’avait prédit qu’il ne durerait que 6 mois à 1 an…
      Merci pour votre retour.
      Verojo

    • #472

      Petzi
      Participant

      Bonjour Verojo,

      Avant tout bonne année !! 🙂 Un grand merci d’avoir écrit et quelle chance d’avoir votre mari. Mon diabète a été annoncé après une décompensation diabétique que personne n’a remarqué .. tout le monde me félicitait de maigrir autant ! perdu 24kg en 10 mois .. et moi qui faisait attention (j’ai toujours été ronde) je pensais que cela était la source de mes efforts ! mais non … J’ai été admise en urgence en octobre 2015 à l’hôpital et c’est là qu’on me parle de type 1 .. j’ai fait un diab gestationnel pour ma 2ème fille, géré sans insuline. Mais l’année d’avant j’ai subi une ablation en urgence de ma vésicule biliaire car j’étais entrain de faire une péritonite infectieuse.

      A l’heure actuelle je me sens très isolée car le lada reste flou pour moi et surtout pour l’entourage aussi, j’ai des médicaments pour diab 2 .. de l’insuline rapide, lente comme un diab 1 et de plus mon pancréas apparemment avait un peu de possibilité de faire de l’insuline mais cela est une question de temps. Je n’ai jamais demandé un examen supp pour analyser ce qu’il me reste .. j’y pense parfois. Je fais beaucoup beaucoup de résistence à l’insuline et j’ai du mal à m’équilibrer (les périodes du mois, les hormones, dès que j’ai une grippe etc. .. je me retrouve avec 3, 4 jours de cata avant d’ajuster de me retrouver un peu à la normale). J’ai fait de graves hypo aussi car tout à coup je faisais moins de resistance mais maintenant après 4 année, je commence à mieux me connaître et je me fais des injections bien avant que je mange car de toute manière l’insuline travaille qu’une fois que ma digestion a déjà beaucoup commencé .. suis en décalage constant c’est pénible (vous aussi ?)

      Voilà j’arrête là autrement le serveur va saturer 😉

      Belle soirée et au plaisir de vous lire,
      Nathalie

      De là

    • #486

      DT1Lada
      Participant

      Nathalie, je suis LADA depuis 2007. J’ai été en colère avec mon employeur, mon chef et mon ex femme car j’étais submergé dans la stresse, partout. Quelque chose devait se casser et finalement ç’a été mon pancreas. Courage Nathalie, on peut facilement se sentir tout seul dans notre combat quotidien.

      • #493

        Petzi
        Participant

        Hello DT1Lada,

        Merci pour tes encouragements ! 🙂 Si j’ai bien compris avant d’être diagnostiqué tu as eu des soucis dans ton milieu familial et pro ? Je rencontre des tensions actuellement au travail car ma hiérarchie me trouve parfois “agressive”. Il faut savoir que nous travaillons tous dans un environnement très stressant de base (deux en burn out à l’heure actuelle et j’ai plus de 80HS sur 2019) et je trouve vite fait de mettre sur le dos du diabétique tout et rien. J’ai dû me justifier que j’étais stressée effectivement dû à la surcharge de travail et bien entendu gérer en plus mon diabète n’est pas facile surtout lorsque je fais des hypo (je ne les sens pas venir qu’une fois que je suis entre 3 et 3.9 mmol au travail tellement je suis absorbée).

        Mon boss m’a même dit que je devrais peut être me poser la question de savoir si cet environnement est “bon pour moi” vu que je suis diabétique. Je ne m’estime pas plus handicapée que qqn d’autres mais je sens venir le vent … si je me trouve en contradiction professionnelle (car certaines choses ne jouent pas pour moi au travail à titre pro et j’essaie de les faire entendre), l’excuse de ma maladie va sortir sur le tapis de la part de mon boss (belle excuse).

        Bref … as-tu pu mettre en place des choses concrêtes au niveau du travail avec ton lada ? est-tu passé sous pompe d’ailleurs ?

        Bonne journée,

    • #494

      DT1Lada
      Participant

      Nathalie, je benefice de l’AI depuis 2014. Pas énorme comme soutient financier mais ça va. J’ai du neuropathie dans mes jambes et pieds, des séquelles sur le lobe frontale à cause des nombreux coma en hypo et depuis 2 ans Parkinson’s aussi. Le problème au travail est qu’ils ne sont pas obligé d’être informé mais comme tu sais, si tu tombe en hypo quelqu’un devrait savoir quoi faire. J’ai travaillé dans une petite équipe et ça leurs a fait flippé. Dans presque tout les lieux professionnel on est vu comme une animal blessé et donc mise à l’écart. Il faudrait gérer le stresse car ça fait exploser les glycémies. Je te suggère de biens séparer ta maladie de tes objectifs professionnels, de bien documenter les deux. Heureusement en Suisse on est bien protéger mais cette protection reste néanmoins insuffisante. Fais aussi un teste de ton thyöride – souvent lié avec Lada.

      J’ai une pompe de Medtronic depuis 7 ans, il y a des avantages et des inconvénients. Mais la pompe et le CGM m’a sauvé la vie à plusieurs repris.

      Bon courage!

    • #504

      Petzi
      Participant

      Merci pour ta réponse. Je suis aussi très fatiguée et ceci tout le temps. Je travaille à 50% et lorsque je ne travaille pas, il m’arrive régulièrement de devoir dormir après avoir mis les enfants à l’école. Je n’arrive plus à suivre côté ménage, courses, factures et j’en ressens souvent beaucoup d’isolement car les phrases du type “mais le diabète ça se soigne bien aujourd’hui ! tu peux travailler comme qq d’autres !” m’épuisent aussi vraiment … Malgré tout cela, je fluctue côté glycémie, mes hormones féminines me jouent des tours et je fais encore plus de résistances à l’insuline plusieurs jours sur le mois, jamais les même jours .. donc je suis constamment entrain de me corriger.

      J’ai pensé à faire une demande AI sachant que cela prend des années mais ma diabétologue m’a confirmé que j’aurais un refus et qu’il vaut mieux ne pas faire plusieurs demandes. Choisir le bon moment est important … beuh … je ne sais qu’en penser et mon idée aussi de changer de diab devient de plus en plus fort.

      La pompe ne m’a jamais été proposée, peut être suis-je encore trop déséquilibrée je ne sais pas … par contre je vais voir pour le CGM, j’ai actuellement un free style libre.

      Bel après-midi à tous,

      • #505

        DT1Lada
        Participant

        Est-ce que tu as fait verifier ta thyroid? En même temps que le diabète T1 j’ai été aussi diagnostiqué avec l’hypothyroïdie (Hashimoto), les deux maladie sont liées – auto-immune. Si non, parles avec ton endocrinologue.

    • #510

      Petzi
      Participant

      non je n’ai jamais vérifié ma thyroide … je vais en parler avec ma diabéto lors du prochain rdv. Merci pour ton message et bonne journée à toi,

    • #521

      Ledja
      Participant

      Bonjour,
      j-avoue mon ignorance sur le fait que je ne savais ce que c’etait le diabete de type 1 LADA, je m’en excuse.
      je me suis renseigner un peu et j’avoue que je vous admire, c’est bien plus complique qu’un diabete de type 1 classique a gerer! au moins jusqu’a ce que cela se stabilise!
      cela ressemble un peu a ce que certains diabetique de type 1 vivent au debut du leur diagnostic, l’ainsi-dite lune de miel, ou le pancreas continue de secreter encore de l’insuline pendant quelque temps, mais on ne sait pas vraiment combien de temps.
      franchement, je te souhaite, petzi, que cette periode se termine au plus vite, comme ca tu pourras mieux gerer ta maladie au quotidian parce que ce sera toi qui aura en main le dosage d’insuline de A a Z! c’est fort comprehensible que cette situation te fatigue! courage a toi!

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.